Préparer l’achat d’une nouvelle maison

L’accès à la propriété est une réussite pour les gens. L’achat et l’obtention de votre première propriété est une étape essentielle comme dans la vie de nombreux Français. Retrouvez plus d’informations sur le site AEI Promotion. Cependant, la première fois, il est essentiel de préparer votre propre hypothèque et d’être le mieux éduqué potentiel afin de générer les choix les plus judicieux. La situation de première adhésion est déterminée par rapport aux deux années précédant l’achat d’une résidence principale. Cela signifie que sera considéré comme un acheteur de première fois.

Les documents à fournir pour l’achat d’un bien immobilier

Plusieurs pièces doivent être présentées afin que le prêteur puisse examiner un document d’hypothèque lorsque vous êtes les premiers acheteurs d’un appartement neuf à la vente sur Nice : les documents d’identité et les documents relatifs à votre situation personnelle, les documents relatifs aux biens, tels que les deux derniers avis d’imposition, les derniers bulletins de salaire, ainsi que les preuves de leur contribution personnelle.  Vous devez comprendre que pour les primo-accédants souhaitant bénéficier d’un financement à taux zéro, les reçus de loyer peuvent également être demandés pour prouver qu’il s’agit du premier achat de propriété. Le prêt d’épargne-logement est un prêt qui peut être obtenu par les acheteurs qui ont ouvert un programme d’épargne-logement ou PEL, les économies bloquées depuis quatre décennies. Ce prêt offre souvent des conditions avantageuses pour les détenteurs d’un PEL. Il existe d’autres formes de prêts pour les primo-accédants comme l’accord de prêt par exemple.

Établir un plan financier

La toute première question à se poser avant d’entreprendre un achat immobilier est le plan financier. Pour vous préparer à l’achat de votre bien immobilier, commencez par définir votre capacité d’emprunt. Le calcul du potentiel d’emprunt est basé sur les revenus et le niveau d’endettement. Le degré d’endettement correspond au rapport entre chacun des paiements mensuels du prêt, les dépenses périodiques et les gains. On estime que ce ratio ne devrait pas dépasser le tiers des revenus, soit environ 33%. N’oubliez pas que, selon le montant et la valeur de vos crédits actuels, vous ne pourrez dédier qu’un montant précis, plus ou moins important, au remboursement de votre hypothèque.

Articles de la même catégorie :